Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 22:51

 

carte etape 8profil etape 8

Lever à 6h30. Je n'ai pas très bien dormi, pourquoi? A 7h45 je me rends chez les gérants où m'attend sur la terrasse un bon petit dej très complet. Me voilà prêt à affronter la suite! Ca démarre fort mais sur la route jusqu'au col des Ares qui est annoncé à 2 km mais qui en fait est à 5 ! Au col sortie de la route et descente sur Malvezie par un sentier à peine visible, broussailleux et plein d'orties et aussi très humide. Malvezie 540m. Longue piste montante jusqu'à altitude 1000m où je rencontre un VTTiste un peu fou qui roule en maillot de bain et sans casque. Puis c'est la descente sur Barbazan 480 m par un sentier caillouteux. J'y arrive à 11h45 et cherche un commerce mais à ma grande surprise cette ville n'en possède pas, il faut aller à la ville voisine (toute proche) de Loures Barousse où il n'y a que IMG 2875l'embarras du choix. Je fais mes provisions au "petit casino" accueilli par une charmante gérante  très sympathique et souriante comme on aimerait en voir dans tous les commerces de France. Au bord d'un chemin je consomme mon rôti cuit et mes 500g de riz au lait. J'en profite pour contacter Nadia pour lui demander de me trouver un gîte pour ce soir. Elle ne trouve qu'un hôtel, çà ne m'emballe pas mais bon, je réserve, on verra bien! Je redémarre sur un bon morceau de plat (si si çà existe entre 2 montagnes) et arrive sur un site très touristique, St Bertrand de CommingesIMG 2888, dominé par une cathédrale imposante. Joli village où je m'arrête prendre le café au milieu des cars de touristes. Le plat se poursuit sur 10 km en sous-bois à altitude 500m jusqu'à Genérest, c'est très agréable et reposant (qui a dit qu'il n'y avait pas d'étape facile?) Après une piste en zigzag et un passage au col de Laubagne à 855 m, redescente à Bas-Nistos 550 m. Et là finie l'étape facile! Il faut gravir (c'est le mot) le col de Bayelle par un chemin montant à 20 % sur 2 km, jonché de cailloux et rochers hyper glissants. je pousse tout le long et les muscles des mollets et des cuisses en prennent un sacré coup! C'est démoralisant. Au col il reste 10 km de descente par une piste forestière où je surprends 2 magnifiques cerfs, j'ai même le loisir de prendre la photo. A Heches, sur conseil d'un passant qui m'invite à boire un verre mais que je refuse poliment vue l'heure tardive, je prends la route nationale qui mène à Lortet où j'ai réservé mon hôtel. A l'entrée de Lortet un grand panneau vante les mérites de La Colo, table et chambre d'hôte toute proche, il est 20h, j'appelle, c'est OK on m'attend, tant pis pour l'hotel. IMG 2896Je suis très bien reçu et après une bonne douche je rejoins la table où m'attendent les propriétaires et leurs 3 enfants en compagnie d'un couple de belges en vacances. Encore un excellent repas bien arrosé. Le Monsieur belge est emballé par mon aventure et m'inonde de questions. A 11h50 enfin dodo dans une chambre très confortable face au Pic du Midi. Après 12h de vélo je tombe comme une pierre!

Partager cet article
Repost0

commentaires