Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 20:58

La préparation c'est d'abord dans la tête, elle a commencé il y a un an au retour de la GTMC. J'avais 2 projets: soit la descente du Massif Central mais cette fois par l'ouest, soit la traversée des Pyrénées. J'ai choisi la 2e laissant mûrir l'autre projet pour une autre année.
Après des recherches sur Internet, je trouve 2 parcours qui ont déjà été testés, l'un par les Pyrénées espagnoles, l'autre par le piémont pyrénéen, presque intégralement en France. Ne connaissant pas les Pyrénées j'ai préféré rester sur le sol français, surtout que mes connaissances en espagnol se réduisent à seul mot : olé! IMG 2711 sortie argeles
Je me procure donc un petit livre écrit par Georges VERON et intitulé La traversée des Pyrénées françaises à VTT où l'auteur décrit un parcours reliant les 2 mers, avec de nombreuses variantes qui m'ont permis de personnaliser mon trajet à souhait.
Ce brave Monsieur VERON, s'il n'avait depuis rejoint un autre monde, aurait eu les oreilles qui sifflent maintes fois en ce début du mois de juin car l'itinéraire, s'il était magnifique par les paysages rencontrés, était quotidiennement semé de passages extrêmes voire infranchissables pour un VTT chargé de 14 kg de matériel. Même à vide l'aventure eut été cocasse mais là elle fut parfois périlleuse!
Avant l'hiver 2006/2007 je me procure l'édition Pyrénées de la cartographie au 1/25000e informatisée et je passe de longues soirées d'hiver à reporter point par point sur mon écran, les indications de Maître VERON. Je relève un à un  5000 points qui vont constituer ma trace à reporter sur mon fidèle récepteur GPS de randonnées. Fin janvier le parcours est prêt.
Il faut maintenant trouver des hébergements car bien qu'emportant du matériel de camping, je privilégie les gîtes d'étape qui permettent à la fois de bien se restaurer, se reposer et passer des  moments de grande convivialité.
Je contacte donc tous les offices de tourisme et syndicats d'initiative  proches de ma trajectoire et je reçois un courrier impressionnant de documentations touristiques avec les listes de toutes sortes d'hébergements, desquelles je sortirai ma liste de 35 gîtes possibles mais pas spécialement bien étalés.
Un travail au téléphone me permettra de creuser davantage afin d'affiner mes renseignements. Comme d'habitude, je ne fais aucune réservation pour ne pas m'imposer de contraintes, à cette période de l'année il ne devrait pas y avoir de problèmes de disponibilité.IMG 2708


La préparation c'est ensuite celle du matériel. En mars j'achète un nouveau vélo (Cannondale Rush 5) tout suspendu sur lequel je vais m'entraîner tout le printemps mais pour l'épreuve je partirai avec mon ancien (Cannondale F700) que j'ai conservé et sur lequel il m'est plus facile de fixer un porte bagages. Après une bonne révision chez Bernard TOP VTT à Riom et l'achat et l'adaptation d'un nouveau porte-bagages fixé à la tige de selle (l'ancien n'a pas supporté la GTMC) le vélo est fin prêt.

Partager cet article
Repost0

commentaires